Le guide de votre bien-être à domicile

Additif alimentaire

Actualités

Additifs alimentaires : les Français se méfient de l’aspartame !

Une étude du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) dévoilée début décembre 2011 par Europe 1 révèle que seul un Français sur 5 consommerait de l’aspartame. Le profil des consommateurs serait plutôt des jeunes femmes célibataires soucieuses de leur ligne.

Les consommateurs d’aspartame trouvent leur principale source d’édulcorants dans les boissons dites “light”, à raison d’une canette par jour en moyenne. Des boissons qui avaient déjà suscité le débat aux Etats-Unis suite à une étude publiée en septembre 2010 par l’American Journal of Clinical Nutrition : provoquant des effets indésirables parmi lesquelles la sclérose en plaques, tumeurs du cerveau et autres lupus érythémateux. De plus, cette étude, réalisée auprès de 60.000 femmes enceintes, avait révélé que les sodas sucrés aux édulcorants,dont l’aspartame, augmentaient les risques d’accouchement prématuré.

Malgré cette étude, les risques associés à la consommation d’aspartame ne sont toujours pas reconnus même si, depuis avril 2011, la Commission de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire du Parlement européen a mis en place une réglementation sur l’information des consommateurs. Parmi les principes du règlement, la mention “pourrait ne pas convenir aux femmes enceintes” est devenue obligatoire pour tous les produits contenant de l’aspartame.

Par ailleurs, l’étude du Credoc a aussi montré une tendance des consommateurs français à se tourner vers des produits naturels et de meilleure qualité. Ils pourraient ainsi privilégier la “Stevia” (glycosides de stéviol), édulcorant naturel que l’on retrouve dans la plante du même nom, qui a finalement été officiellement autorisée par la Commission européenne : suite à l’adoption de 2 règlements sur les additifs alimentaires le 14 novembre 2011, la Stevia pourra remplacer l’aspartame dans la composition de 31 catégories d’aliments, notamment les boissons gazeuses, les édulcorants de table et autres desserts.